Tournois de joutes

Tournois de joutes à l'Isle sur la Sorgue

 

Pendant la saison estivale, à l’Isle sur la Sorgue, vous pouvez découvrir les tournois de joutes sur la Sorgue !

• 5 mai
10h Joute Lilenco au bassin
11h Montée des barques à la rame au Partage des eaux

• 2 juin
Journée Portes ouvertes

• 24 juin
Tournoi d’ouverture à la Cigalette

• 14 juillet
Défilé du corso

• 29 juillet
Tournoi Quai Rouget de l’Isle

• 15 août
Tournoi nocturne

• 2 septembre
15h : Tournoi de clôture à la Cigalette

L’histoire de la Joute

Les premières traces dans les archives de l’existence des joutes nautiques datent de 1177, lors de la commémoration du premier millénaire des martyrs chrétiens de Lyon et Vienne. On retrouve aussi des dessins sur les tombeaux égyptiens qui datent du 1er siècle avant J-C. On peut considérer la joute comme un sport ancestral qui a aujourd’hui plus de 2000 ans d’existence… bien sûr sous différentes méthodes, mais le principe reste le même.

Les sociétés de sauvetage et de joutes dans la région Rhône-Alpes ont commencé à se créer à la fin du 19ème siècle : des mariniers se regroupaient pour porter secours aux riverains lors des fréquentes crues du Rhône. La joute est alors pratiquée lors des Fêtes locales et patronales, perpétuant les gestes ancestraux de cette « fière et rude corporation ».

C’est vers les années 1960, que la Joute est enfin reconnue comme un sport par le Ministère de la Jeunesse et des Sports. La Fédération Française des Joutes et de sauvetage nautique (FFJSN) ne date que de 1971. On note quand même que les premières compétitions remontent elles au début du 20ème siècle. Le tout premier championnat de France à eu lieu à Lyon en 1903. Aujourd’hui les enfants et la gente féminine ont rejoint eux aussi les bateaux pour jouter !

 

Les règles du jeu 

Chaque jouteur essaye d’envoyer son adversaire à l’eau sans commettre de fautes. Le premier qui a deux passes (jeux) d’avance est vainqueur.

 

Le « Jargon » du Jouteur 

BOURRON : Cale ou pièce de cuir avec sangle fixée sur la cuisse droite du jouteur pour retenir la lance.

PLASTRON : Bouclier de joute en bois dont le carré central appelé « Le NEUF » est la cible à atteindre par le jouteur adverse sous peine de perdre la passe.

TABAGNON : Plate-forme surélevée à l’arrière du bateau sur laquelle les jouteurs « s’étampent ».

LANCES : Elles mesurent entre 14 et 18 pieds de longueur (entre 4,66 et 6 mètres)

BRIQUET : C’est une faute de jeu, elle consiste à prendre un troisième point d’appui sur la tabagnon autre que les pieds (genou, mollet, bourron, bras, …)

LACHER : C’est une faute, le jouteur doit tenir sa lance des deux mains durant tout l’affrontement.

Centre aquatique la Cigalette
437 Avenue Napoléon Bonaparte – 84800 L’Isle-sur-la-Sorgue
5 mai –> 2 sept.
GRATUIT