Musée départemental du cartonnage et de l’imprimerie

Musée départemental du cartonnage et de l’imprimerie à Valréas

 

Et Valréas devint capitale du cartonnage.

Au XIIe siècle, les Valréassiens vivent de l’agriculture céréalière et de l’élevage. En raison d’une intensification du brigandage, un profond déclin s’amorce tout au long du XIVe siècle. Mais l’économie redémarre au XVe où les cultures fruitières font leur apparition. L’industrie de la laine s’étend avec les premières fabriques de draps, les tanneries. L’apiculture fait également ses premiers pas en même temps que se développent la vigne, la lavande et l’élevage de vers à soie.

Au début du XIXe siècle s’amorce une véritable révolution industrielle : l’élevage du ver à soie – la sériciculture – devient prépondérante. Un sériciculteur qui restera célèbre, Auguste Meynard, demande à Ferdinand Revoul de lui confectionner des petits coffrets en carton pour la conservation des graines de vers à soie. Cette technique de fabrication s’étend ensuite aux boîtes de confiserie, à la parfumerie, aux produits pharmaceutiques. Elle entraîne la création des industries de l’imprimerie et de la lithographie. Valréas connaît alors ses heures de gloire en devenant capitale européenne de l’industrie du cartonnage, mises à l’honneur aujourd’hui au sein d’un musée départemental.

 

Musée départemental du cartonnage et de l’imprimerie
3 avenue Maréchal Foch – 84600 Valréas
Du 1er avril au 30 septembre :
Tous les jours sauf le mardi et mercredi.
De 10h 30 à 13h et 14h 30 à 18h.
Tarif normal : 3,50€
Tarif réduit : 1,50€