Face à la mère

Face à la mère La Garance Scène Nationale de Cavaillon

Voilà le chant d’amour d’un fils pour sa mère, morte tragiquement, dans un pays lointain. Quelques années après, ce fils choisit de lui donner rendez-vous, par-delà la mort, pour lui confier tout ce qu’il n’a encore jamais su, jamais osé lui dire.

Ce chant d’amour, nourri de non-dits, de silences respectueux, est aussi une quête de réconciliation. Avec grâce et félicité, il nous entraîne vers la lumière, tout en nous plongeant dans la douleur de l’absence, le vertige de la perte, la complexité de raccommoder le présent et le passé à jamais révolu.

À travers une histoire intime et singulière, nous traversons cette peur viscérale : la mort de la mère. L’oeuvre, portée par six garçons, trois comédiens et trois musiciens, parvient à faire d’un sujet tabou une oeuvre lumineuse, sans pathos, apaisée. C’est là toute sa force.

L’écriture n’induit aucune provocation, se pose, délicate et profonde, va chercher les mots les plus justes, les images les plus émouvantes pour accompagner cette traversée douloureuse et salvatrice. Elle n’est pas seulement le témoignage du deuil mais un poème qui décortique la complexité du rapport mère-fils, particulier à chacun, commun à tous les garçons, fait de tous ces liens invisibles qui se meuvent de l’enfance à l’adolescence, puis, à l’âge adulte. Cette impossibilité de dire l’amour et la haine qui nous relient à la mère. L’enchevêtrement de ces sentiments est enfin dénoué.

Et si la mort nous permettait de déposer enfin les armes et de laisser derrière nous notre pudeur ?

 

La Garance – Scène nationale de Cavaillon
rue du Languedoc – 84300 Cavaillon
11 oct.
20h30
www.lagarance.com
Tarif Plein : 21€
Tarif Réduit : 17€
– de 26 ans, demandeurs d’emploi : 10€
Minima sociaux : 3€